La merveilleuse histoire de la Air Jordan 1

Focus sur le design original de la Air Jordan 1 "Chicago"

Si vous venez régulièrement me rendre visite sur JordanRetro.org, il se peut que vous trouviez que je vous y parle un peu trop de la Air Jordan 1. Et ce serait parfaitement compréhensible. Je ne peux nier le fait que la première chaussure signature de Michael Jordan occupe en effet une place centrale sur le blog. Mais c’est pour de bonnes raisons que je vous propose de découvrir dans cet article consacré à son histoire.

Et quelle histoire ! J’espère que vous êtes prêt à réaliser un grand saut dans le passé car celle-ci va vous replonger directement dans les années 80, à l’heure où celui qui n’était qu’un jeune espoir du basketball s’est lancé à la conquête de la NBA pour en devenir l’un des plus illustres joueurs, et assurément une légende.

Aux prémices du sponsoring de Michael Jordan par Nike

L’histoire de la Air Jordan 1 commence effectivement en 1984.

Michael Jordan et Sonny Vaccaro
Michael Jordan et Sonny Vaccaro

Après avoir conclu de la plus belle façon possible sa prometteuse carrière universitaire sous les couleurs des Tar Heels de l’université de Caroline du Nord, le natif de Brooklyn accepte de discuter avec Nike, et plus précisément Sonny Vaccaro, en suivant les conseils avisés de sa mère. MJ, qui pendant ses études portait à la fois des adidas et des Converse, souhaitait initialement s’engager avec l’équipementier allemand. C’est finalement avec la firme de Beaverton qu’il a parachevé ce contrat qui reste l’un des plus importants de l’histoire du sport. Et pour cause, à l’heure où le ‘’salary cap’’ était fixé à 3,8 millions de dollars, Vaccaro a convaincu Nike de poser 6 millions sur la table pour arracher le récent MVP et médaillé d’or des JO de Los Angeles à son éternel rival d’outre-Rhin.

Je tiens à préciser avant de rentrer dans le vif du sujet que Michael Jordan a bien participé aux Jeux Olympiques de 1984 avec la célèbre ‘’Dream Team’’ américaine sans avoir préalablement disputé le moindre match avec les Chicago Bulls.

Vous en savez désormais plus sur le contexte dans lequel Michael Jordan a réalisé ses premiers pas professionnels. Voyons maintenant avec quelles baskets il l’a fait.

Contrairement à ce que vous pensez sûrement, ce n’était pas avec les Air Jordan 1.

La vérité sur le bannissement de la Air Jordan 1 par la NBA

Le 12 septembre 1984, quand le talentueux arrière américain a apposé sa signature sur le contrat préparé par la marque au Swoosh, la AJ1 n’existait pas encore. En attendant que Peter Moore la finalise, le nouveau numéro 23 des Chicago Bulls a évolué avec une paire de Nike Air Ship. Il s’agit d’un modèle étrangement resté anonyme dont la forme et la structure ressemble à s’y méprendre à celles de la Air Force 1. Cette fameuse Air Ship, Michael Jordan l’a portée pendant plusieurs mois, plus précisément entre octobre 1984 et février 1985. Autrement dit, jusqu’au All-Star Game.

Les Nike Air Ship originales de Michael Jordan
Les Nike Air Ship originales de Michael Jordan

C’est lors du Slam Dunk Contest remporté cette année-là par Dominique Wilkins que le monde a découvert la Air Jordan 1 et son mythique coloris ‘’Bred’’ prétendu banni par la NBA parce qu’il ne respectait pas le code vestimentaire imposé autrefois par la ligue américaine. Toutefois, si nous suivons chronologiquement les faits, la paire qui a réellement fait l’objet de ce bannissement est la Air Ship. La lettre adressée par le président de la NBA à Rob Strasser, vice-président à ce moment-là de Nike, le confirme. Bien qu’elle soit datée du 25 février 1985, elle fait référence aux chaussures vues aux pieds de Michael Jordan le 18 octobre 1984, au cours d’un match de présaison. Or, comme je l’explique plus haut, ce dernier jouait à cette période avec la Air Ship, et non la Jordan 1.

La lettre adressée par la NBA à Rob Strasser
La lettre adressée par la NBA à Rob Strasser

Quoi qu’il en soit, c’est bel et bien la silhouette conçue par le designer Peter Moore qui est entrée dans l’histoire. Et Nike y est sans surprise pour beaucoup. En réaction à la décision de la NBA, la division marketing de l’équipementier a poussé ses dirigeants à s’affranchir de l’amende de 5000 dollars infligée à sa future star pour chacune de ses apparitions sur les parquets avec la AJ1 aux pieds. Elle s’est par ailleurs lancée dans une campagne de communication très bien orchestrée dans laquelle elle a retourné la situation en sa faveur, ce qui a créé un énorme buzz, et évidemment contribué à la promotion des baskets qui sont devenues à partir de là des sneakers à part entière.

Les coloris les plus iconiques de la Air Jordan 1

Je ne pouvais pas refermer cette page consacrée à l’histoire de la Air Jordan 1 sans vous dévoiler les 3 coloris originaux dans lesquels elle a été commercialisée pour le grand public à partir de septembre 1985.

Air Jordan 1 ‘’Bred’’

Air Jordan 1 "Bred" - 1985

Impossible de faire plus culte ! La AJ1 ‘’Bred’’ est un monument entré au Panthéon des sneakers quand Nike a jugé bon d’outrepasser les règles vestimentaires dictées à l’époque par la NBA. Ce coloris qui évoquait pour Michael Jordan les couleurs du diable affiche une prédominance de noir et de rouge, d’où cette désignation ‘’Bred’’ née de la contraction des couleurs ‘’black’’ et ‘’red’’, en anglais. Outre sa semelle intermédiaire, celle déclinaison ne comportait pas de blanc, ce qui n’était pas du goût de la ligue américaine de basketball qui en exigeait davantage sur les baskets que portaient par le passé les joueurs de chaque franchise (au minimum 51%).

Michael Jordan avec ses AJ1 "Bred" lors du Slam Dunk Contest de 1985
Michael Jordan avec ses AJ1 « Bred » lors du Slam Dunk Contest de 1985

Air Jordan 1 ‘’Chicago’’

Michael Jordan et ses Air Jordan 1 "Chicago"
Michael Jordan et ses Air Jordan 1 « Chicago »

Si les archives accessibles par vous et moi sur Internet ne contiennent que très peu de photos de Michael Jordan portant les Jordan 1 ‘’Bred’’, ce n’est pas le cas du coloris ‘’Chicago’’ qui, comme son nom l’indique, est inspiré de la tenue des Chicago Bulls. Très appréciée des sneakers addicts, cette déclinaison a été mise en avant dans différentes affiches publicitaires de Nike, dont la plus connue est indiscutablement celle ci-dessous :

Air Jordan 1 "Chicago" - Affiche originale

Air Jordan 1 ‘’Royal Blue’’

Air Jordan 1 "Royal Blue"

Moins populaire, mais toute aussi canon, voici la Air Jordan 1 ‘’Royal Blue’’. Elle reprend les bases de la version ‘’Bred’’ sur laquelle le rouge a été remplacé par un bleu nuit particulièrement séduisant. Cette touche de bleu continue d’inspirer les équipes créatives de Nike qui viennent notamment de nous gratifier d’un colorway ‘’Obsidian’’ attendu pour le mois d’août prochain. Bien que l’esprit des Chicago Bulls ait complètement disparu de ces itérations, il faut avouer qu’elles ont un côté tendance difficilement égalable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *